Au Caucus africain de Cotonou, l'appel de SEM Patrice Talon pour plus de financement à l'Afrique

août 17, 2016 Écrit par

Les gouverneurs africains de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (Fmi) et les ministres des finances et du développement du continent sont réunis à Cotonou pour deux jours de sommet

depuis ce jeudi 4 août 2016. Cette édition du "Caucus africain" porte sur le thème : "Accroître l'appui des institutions de Breton Woods en vue de répondre aux chocs, renforcer la croissance et promouvoir la transformation de l'Afrique".

A l'ouverture du sommet, le président de la République a plaidé pour un renforcement de l'aide du Fmi et de la Banque mondiale pour l'Afrique. Il a aussi mis le doigt sur les trafics financiers mondiaux qui font perdre à l'Afrique des ressources. Dénonçant les prix abusifs des transferts financiers, par exemple, Son Excellence Monsieur Patrice Talon a appelé à une "une collaboration au niveau mondial pour réduire les coûts des transferts d'argent et amplifier leurs retombés sur le développement".

Mais le chef de l'Etat a aussi appelé les dirigeants africains à une saine gestion des ressources publiques :

"Nous devons améliorer la gouvernance dans nos Etats et modifier nos rapports à l'aide pour enfin faire de l'aide un outil qui libère le potentiel des ressources intérieures."

Le rêve de Son Excellence Monsieur Patrice Talon est de voir le continent africain opérer son miracle comme l'ont fait les pays de l'Asie.

Le Caucus africain de Cotonou permettra aux patrons de la finance du continent d'harmoniser leurs points de vue sur plusieurs questions relatives au développement économique des 54 pays qu'ils représentent. Ils partageront alors une même position au sein du Fmi et de la Banque mondiale comme l'a indiqué le président du Caucus, le ministre béninois du Développement, Abdoulaye Bio Tchané :

"Cette assise est, à la fois, un moment de réflexions et d'innovation sur la transformation structurelle de l'Afrique : réflexions sur les actions passées des deux institutions [Banque mondiale et Fmi, Ndlr], innovation pour leurs actions à venir."

Le groupe africain des gouverneurs de la Banque mondiale et du Fmi, appelé "Caucus africain", a été fondé en 1963 pour porter la voix de l'Afrique aux assemblées annuelles des institutions de Breton Woods. 

Vincent Agué (@afoukin)

Lu 1044 fois Dernière modification le mercredi, 03 mai 2017 00:36